Les conséquences d'un retour au pays de naissance

Vous retournez dans votre pays de naissance en bénéficiant d’une allocation de retour ? Cela a des conséquences.

  • Vous ne pouvez pas conserver la nationalité néerlandaise
  • Vous ne cotisez plus à l’assurance retraite AOW.
  • Vous n'êtes plus affilié au régime général des assurances sociales néerlandaises.
  • Vos frais médicaux peuvent parfois vous être remboursés par les Pays-Bas.

Pour en savoir plus sur ces conséquences.

Vous ne pouvez pas conserver la nationalité néerlandaise.

Si vous partez, vous ne pouvez pas conserver la nationalité néerlandaise. Cela concerne aussi en général vos enfants de moins de 16 ans. Pour plus d’informations sur la nationalité de vos enfants, contactez votre commune.

Vous ne cotisez plus à la retraite AOW.

Vous n’accumulez plus de droits à la retraite AOW si vous vivez hors des Pays-Bas. Vous n’aurez donc pas droit à une pension AOW complète lorsque vous aurez l’âge légal de la retraite AOW. Pour savoir à combien s’élève votre pension AOW jusqu’ici, consultez Mon dossier SVB.

Vous n'êtes plus affilié au régime d’assurances sociales néerlandais.

En général, toute personne qui vit ou travaille aux Pays-Bas est automatiquement affilié au régime d’assurances sociales générales Vous cotisez ainsi pour la retraite AOW ou vous pouvez bénéficier des allocations familiales. Si vous retournez vivre dans votre pays de naissance, vous n’êtes plus assuré.

Cela a des conséquences pour vos frais médicaux.

Si vous habitez à l’étranger, vos frais médicaux peuvent parfois être remboursés par les Pays-Bas, mais pas toujours. Si vos frais médicaux ne sont pas remboursés à l’étranger, vous devrez souscrire vous-même une assurance maladie dans le pays où vous vivez. Pour vous aider à le faire, nous vous versons une compensation financière.

L’institut néerlandais des migrations (NMI) peut vous conseiller.

Vous souhaitez retourner dans votre pays de naissance ? L’institut néerlandais des migrations (NMI) peut vous aider et répondre à vos questions. Vous pouvez contacter le NMI au +31 30 236 42 45. Leurs collaborateurs parlent plusieurs langues.