Allocations familiales

Vous et votre famille allez vivre hors des Pays-Bas

Si vous bénéficiez des allocations familiales et que vous allez vivre à l'étranger tout en continuant à travailler aux Pays-Bas, cela n'a, en règle générale, aucune répercussion sur votre droit.

Si vous travaillez à l'étranger, vous continuerez à percevoir des allocations familiales néerlandaises uniquement si :

  • vous travaillez temporairement hors des Pays-Bas et possédez une attestation de détachement ou si
  • vous êtes Néerlandais et travaillez dans un autre pays pour le compte d’un organisme public néerlandais ;

Lorsque vous allez vivre hors de l'Union européeenne ou de l'EEE tout en continuant à travailler aux Pays-Bas, vous aurez uniquement droit aux allocations familiales néerlandaises si vous allez vivre dans un pays signataire d'un protocole de contrôle de la régularité des prestations versées (dont les allocations familiales).

Prestation familiale d'un autre pays

Il arrive que vous, ou votre partenaire, ayez également droit à des prestations familiales d’un autre pays ou servies par un organisme de droit international. Dans ce cas, nous ne vous versons pas le montant complet des allocations familiales néerlandaises.

Les différents pays ont convenu de la législation prioritaire pour le versement des prestations familiales. Si le montant des prestations étrangères est plus élevé que celui des Pays-Bas, l'autre pays vous versera dans la plupart des cas une allocation différentielle pour combler la différence.

Les prestations familiales néerlandaises comprennent non seulement les allocations familiales, mais aussi le budget personnalisé pour enfant à charge et l'indemnité pour garde d'enfants.

Exemple
Le pays A vous accorde une prestation familiale de 110 € par mois. Votre conjoint ou partenaire a droit à une prestation familiale de 130 € du pays B.

Si la législation du pays B est prioritaire pour le versement, ce pays versera 130 € à votre conjoint et vous ne recevra aucune prestation du pays A. Si en revanche le pays A est compétent par priorité pour le paiement des prestations familiales, il vous versera 110 € par mois et le pays B versera une allocation différentielle de 20 € à votre conjoint.